Pas de juges supplémentaires à Bruxelles

Le Ministre de la Justice Stefaan De Clerck (CD&V) et le procureur général Bruno Bulthé ne comprennent pas les critiques émises par le président du tribunal de première instance de Bruxelles Luc Hennart. Ce dernier a demandé que de nouveaux juges soient nommés pour appliquer la politique de tolérance zéro, selon la presse flamande.

D'après Luc Hennart, la petite criminalité dans la capitale ne peut être combattue que si de nouveaux juges sont nommés à Bruxelles. Après discussion avec le président de la cour d'appel et le procureur général, Stefaan De Clerck a décidé qu'il n'en était pas question. Une telle mesure nécessite en effet une modification de la loi.

Le procureur général Bulthé est conscient du manque de personnel mais propose d'appliquer la procédure rapide à la petite criminalité.

"Nous devons adapter nos priorités. Cureghem brûle, nous devons réagir", a-t-il déclaré.

Gaëtan van Goidsenhoven (MR), bourgmestre d'Anderlecht, partage l'avis de De Clerck et Bulthé. (FRV)

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés