Pas de sanctions pour les bourgmestres

Le ministre flamand de l'Intérieur, Geert Bourgeois (N-VA), n'a pas l'intention de sanctionner les bourgmestres de Hal-Vilvorde qui refusent d'organiser les élections fédérales du 13 juin prochain. C'est ce qu'il a indiqué mercredi au parlement flamand.

Soulignant à nouveau les résolutions flamandes et l'arrêt de la Cour constitutionnelle sur le sujet, M. Bourgeois a exprimé "toute sa compréhension" pour les bourgmestres.

Il a été soutenu par les élus du Vlaams Belang, de la N-VA et de la Lijst Dedecker, mais récusé par Groen! et le sp.a.

Luckas Van der Taelen (Groen!) a estimé que le gouvernement flamand appliquait "deux poids, deux mesures" en refusant la nomination des trois bourgmestres francophones de la périphérie, mais en ne sanctionnant pas les édiles flamands qui refusent d'organiser les élections législatives.

Mia De Vits (sp.a) a quant à elle dénoncé "le comportement hypocrite" des bourgmestres, qui n'ont selon elle pas à décider de ce qui est constitutionnel ou pas.

(EYI)

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés