Pascal Smet regrette la décision intermédiaire de Plopsa visant les visiteurs handicapés

Le ministre flamand de l'Egalité des chances, Pascal Smet, a regretté la décision intermédiaire proposée vendredi par Plopsa à ses visiteurs handicapés. Les accompagnateurs des personnes handicapées voulant monter dans les attractions doivent désormais signer un document confirmant qu'ils ne suivent pas les recommandations de Plopsa.

La porte-parole du ministre, Nina Mallants, estime qu'imposer aux personnes handicapées une plus grande responsabilité n'est pas vraiment éthique. Pour la porte-parole, la solution intermédiaire est toutefois déjà un signe positif, car Plopsa comprend qu'il ne peut édicter une interdiction générale. Mme Mallants regrette néanmoins que cette décision ait été prise sans concertation. Le ministre continuera de chercher une solution plus acceptable, conclut la porte-parole.

(PVO)

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés