Philippe Moureaux n'exclut pas une hausse de la TVA

Le sénateur et vice-président du PS, Philippe Moureaux, n'exclut pas une hausse de la TVA pour permettre au gouvernement de tenir ses objectifs de réduction du déficit budgétaire, a-t-il expliqué mercredi sur les ondes de Bel-RTL.

"Je n'ose pas exclure totalement ce genre de choses mais je demande au gouvernement d'être extrêmement prudent parce que, si on doit avancer sur ce plan-là, j'espère que les produits de première nécessité seront exclus", a-t-il déclaré.

L'idée ne plaît guère au socialiste, puisqu'elle touche indirectement au revenu des citoyens. "C'est une mauvaise mesure mais, pour le moment, vous croyez qu'il est possible de prendre de bonnes mesures", a-t-il ajouté.

M. Moureaux a répété par ailleurs l'opposition de son parti à toute mesure touchant l'index, même un gel temporaire. "Qu'est-ce que ça veut dire? Vous croyez qu'on a rattrapé les gels décidés sous Martens-Gol (les gouvernements associant libéraux et sociaux-chrétiens dans les années 80, ndlr)", a-t-il fait remarquer. (MUA)

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés