Pics d'ozone: le seuil d'alerte dépassé en huit endroits

Le seuil d'alerte en ozone a été dépassé jeudi en Belgique en huit endroits différents de mesure: six sont situés en Flandre et deux à Bruxelles. La plus forte concentration en ozone a été mesurée à Schoten (Anvers), avec 194 microgrammes par mètre cube, indique jeudi soir la Cellule interrégionale de l'Environnement (CELINE) sur son site internet.

Le seuil d'alerte en ozone, fixé par une norme européenne, est de 180 microgrammes par mètre cube. La population doit être informée des concentrations en ozone à partir de ce seuil.

Il est conseillé aux groupes sensibles, comme les personnes âgées et les enfants, de ne pas faire d'effort inconsidéré lors des pics d'ozone.

La plus forte concentration était mesurée à 19h00 à Schoten (194), redescendue à 171 microgrammes par mètre cube une heure plus tard.

D'autres dépassements du seuil d'alerte ont été observés à Houtem (191), Borgerhout (188), Destelbergen (184), Gand et Moerkerke (181 dans ces deux derniers cas).

Il a également été dépassé en Région bruxelloise, à Berchem-Sainte-Agathe (185) et Uccle (181).

La Cellule interrégionale de l'Environnement s'attend à d'autres concentrations importantes d'ozone vendredi avec, localement, des dépassements du seuil d'alerte. La nébulosité et d'éventuels orages réduiront le risque de dépassement.

(CYA)

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés