Pierre Galand acquitté en appel de calomnie contre Joël Rubinfeld

La cour d'appel de Mons a acquitté mercredi l'ancien sénateur socialiste Pierre Galand de calomnie contre Joël Rubinfeld, a annoncé jeudi M. Galand.

Le tribunal correctionnel de Tournai avait déjà acquitté l'intéressé des mêmes faits en février 2009.

Le dossier remonte au mois de novembre 2002. Pierre Galand, à l'époque président de l'association belgo-palestinienne, avait été invité par la locale d'Ecolo de Lessines à un souper-débat au profit des enfants réfugiés de Palestine.

Invité dans un premier temps à participer à cette causerie, Joël Rubinfeld avait été décommandé. L'ex-président du Comité coordinateur des organisations juives de Belgique (CCOJB) était persuadé que c'était sur pression de Pierre Galand qu'il avait été évincé de cette réunion. Lors de ce débat, M. Galand aurait déclaré que Joël Rubinfeld était un sujet de la propagande israélienne, ce qui a justifié la plainte de l'intéressé.

Premier invité, M. Galand avait en effet refusé de prendre part au débat si M. Rubinfeld y participait et c'est finalement Philippe Markiewicz, alors président du CCOJB, qui s'y était rendu. Interrogé au cours de la soirée sur l'incident avec M. Rubinfeld, M. Galand avait mis en évidence les liens de celui-ci avec les intérêts israéliens.

"J'espère que M. Rubinfeld comprendra que l'on est en démocratie et que les gens peuvent s'exprimer. Cette plainte visait à me déstabiliser quand j'était sénateur. Je ne peux l'accepter", a déclaré M. Galand.

M. Rubinfeld est devenu depuis lors de porte-parole du Parti Populaire (PP). (MDP)

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés