Plan de sauvetage: Mise en place d'un mécanisme européen de stabilité dès 2013

Outre le plan de sauvetage de l'Irlande, qui s'élève à 85 milliards d'euros, les ministres européens des Finances, réunis ce dimanche à Bruxelles, ont décidé de mettre en place un nouveau mécanisme européen de stabilité qui fonctionnera dès 2013, a expliqué Didier Reynders, le ministre belge des Finances qui préside par ailleurs le conseil Ecofin.

"Nous avons décidé de mettre en place un mécanisme européen de stabilité qui va démarrer en 2013, sur les mêmes bases que ce qui se fait aujourd'hui", a-t-il expliqué. "Une participation du secteur privé est également prévue et sera évaluée au cas par cas", a-t-il ajouté.

Quant au plan de sauvetage de l'Irlande, il s'élève bien à 85 milliards d'euros, a confirmé Didier Reynders. Sur ce montant, 10 milliards seront consacrés à la recapitalisation de certaines banques, 25 milliards seront mis à la disposition du secteur en cas de besoin et 50 milliards iront aux opérations budgétaires, dont l'objectif est que le déficit irlandais - qui doit atteindre un record de 32 pc du PIB cette année - repasse sous les 3 pc en 2015.

"Sur ces 85 milliards, l'Etat irlandais prendra à sa charge 17,5 milliards. Le reste sera réparti entre le FMI pour un tiers, soit 22,5 milliards, et l'Europe, à hauteur de 45 milliards d'euros, en ce compris des prêts bilatéraux avec la Suède, la Grande-Bretagne et le Danemark", a encore détaillé le ministre des Finances.

Selon ce dernier, l'engagement belge dans ce plan s'élèvera à moins de 3 pc. (THA)

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés