Pluies: Kris Peeters déplore des "petits jeux politiques" dans le chef de Rudy Demotte

Le ministre-président flamand Kris Peeters a qualifié mardi de "petits jeux politiques" les déclarations de son homologue wallon Rudy Demotte sur un manque de communication entre autorités wallonnes et flamandes concernant l'opportunité d'ouvrir ou non une vanne du canal Charleroi-Bruxelles située en territoire flamand.

M. Demotte s'était étonné d'avoir dû téléphoner lui-même dimanche à la ministre de l'Intérieur Annemie Turtelboom à propos de la vanne de Lembeek, alors qu'il aurait fallu, selon lui, que les experts des deux côtés de la frontière linguistique échangent spontanément leurs informations.

Au final, les experts ont convenu que l'ouverture de la vanne ne s'imposait pas, mais "l'articulation de l'information était défaillante", en avait conclu M. Demotte.

Kris Peeters affirme, quant à lui, que "la communication s'est très bien passée". Il se fonde sur des rapports de son administration des voies navigables et du gouverneur du Brabant flamand.

"Les allégations de M. Demotte ne sont pas correctes. Je le déplore. Ce n'est pas le moment de jouer à des petits jeux communautaires", a-t-il indiqué à l'agence Belga.

La communication et l'échange d'information seront abordés aux cours d'une réunion d'experts convoquée par la ministre flamande Hilde Crevits ce mardi à 15 heures. (VIM)

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés