Plus de 1.500 appels pour la ligne verte "Violences conjugales"

La ligne téléphonique "Ecoute violences conjugales" mise en place par la Communauté française a enregistré 1.553 appels durant les deux premiers trimestres de son fonctionnement. Près de 60% des appels concernaient des violences entre partenaires.

Les autres appels concernaient des demandes professionnelles, des violences de la part d'un voisin, des conflits dans le couple, des blagues ou mises en scène, des appels muets, des erreurs, ou encore des appels pervers, etc... a précisé lundi la ministre de l'Egalité des chances Fadila Laanan, interrogée en Commission du parlement de la Communauté par Véronique Salvi (cdH).

Parmi les 906 situations de violence conjugale signalées, 686 appels (75,8%) provenaient de victimes, 138 (15,2%) de l'entourage du couple, 39 (4,3%) d'anciennes victimes, 26 (2,9%) de professionnels évoquant un cas de violence conjugale. Dans 13 cas (1,4%), c'est l'auteur de violences qui appelait lui même.

La ligne verte, développée surtout depuis janvier 2010 avec les Régions bruxelloise et wallonne, est essentiellement financée par cette dernière, a tenu à préciser Mme Laanan. Une évaluation est prévue après un an de fonctionnement. (JLS)

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés