Plus de 3.800 personnes contrôlées mardi dans les transports publics bruxellois

La police et les services de sécurité de la STIB, de De Lijn et de la SNCB ont effectué une vaste opération de contrôles dans les transports publics bruxellois mardi de 13h à 21h. Au total, 3.840 personnes ont été contrôlées, a appris mercredi l'agence Belga auprès de la police, qui a dressé 19 pv pour possession d'armes et de drogue.

"Nos 160 agents ont procédé à environ 200 contrôles d'identité", a précisé le commissaire Frédéric Laurent. "Ils ont dressé 19 pv pour possession d'armes et de stupéfiants. Onze personnes étaient à rechercher, dix étaient en séjour illégal, sept ont fait l'objet d'une arrestation judiciaire, trois d'une arrestation administrative et une a été mise à disposition du parquet".

L'objectif de l'opération était de "sécuriser les transports publics bruxellois par la présence massive et visible de policiers", a ajouté le commissaire. "Nous étions présents dans les trains, trams, bus et métros, ainsi que dans les stations de métro et les gares".

De leur côté, les services de sécurité des sociétés STIB, De Lijn et SNCB ont profité de la présence policière pour vérifier les titres de transport, que 53 voyageurs ne possédaient pas. (FDG)

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés