Publicité

Plus de 30 pc des retards de trains sont dus à des tiers

En 2007, 31,3 pc des retards de trains et 26,7 pc des suppressions de trains ont été provoqués par des tiers, notamment à la suite d'accidents de la route, de suicides ou d'actes de malveillance, comme le vol de câbles par exemple, a répondu la ministre des Entreprises publiques Inge Vervotte à une question écrite de Jef Van den Bergh (CD&V).

L'année dernière, 89,3 pc des trains sont arrivés à destination à temps, ce qui signifie qu'ils n'avaient pas plus de 5 minutes de retard. 1,2 pc des trains ont été totalement ou partiellement supprimés.

Pour les retards, la SNCB (matériel roulant défectueux, problèmes de personnel) était responsable dans 46,5 pc des cas et Infrabel, le gestionnaire de l'infrastructure, dans 20,7 pc des cas. Pour la suppression des trains, cette responsabilité était de 60,4 pc pour la SNCB et 10,8 pc pour Infrabel. Les autres cas étaient de la responsabilité d'autres opérateurs et de la SNCB-Holding.

(GFR)

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés