Publicité
Publicité

Plus de 5.000 automobilistes perdent leur permis de conduire pour raison médicale

Chaque année on estime à 5.500 le nombre d'automobilistes qui sont déclarés définitivement en incapacité de conduire pour raisons médicales. Parce qu'ils sont cependant peu nombreux à remettre effectivement leur permis de conduire, le Secrétaire d'Etat à la Mobilité, Etienne Schouppe (CD&V), souhaite que les résultats de ces enquêtes médicales soient repris dans la banque-carrefour des permis de conduire, encore à mettre en place, indique-t-il dimanche dans le quotidien De Zondag.