Pollution de la Senne: retour à la normale, affirme Huytebroeck

Les dernières analyses effectuées par Bruxelles Environnement constatent un clair retour à la normale de la qualité des eaux de la Senne, a annoncé mardi le cabinet de la ministre bruxelloise de l'Environnement, Evelyne Huytebroeck.

"Oxygénée en suffisance, la Senne respire à nouveau", affirme mardi après-midi un communiqué du cabinet.

Il rappelle que du 8 au 19 décembre, les eaux usées d'un million de Bruxellois ont été déversées dans le cours d'eau à la suite de l'arrêt du traitement d'épuration par Aquiris, provoquant une pollution digne de l'époque où ces eaux n'étaient pas épurées.

Dès le début de ce désastre, Bruxelles Environnement a relevé des échantillons en amont et en aval de la station, dans la Senne et dans le canal. Cela a permis de constater que la qualité des eaux se situait encore dans la norme jusqu'au 11 décembre, mais qu'elle s'est considérablement dégradée, sur base des échantillons relevés le 14 décembre. Dès le 21 décembre, soit deux jours après la réouverture totale de la station, le taux d'oxygène était déjà revenu à la normale, affirme encore le cabinet.

En plus de la forte augmentation du taux d'oxygène, les dernières analyses soulignent la nette diminution des matières en suspension.

(OSN)

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés