Pompei: le parquet fédéral espère poursuivre les pirates

Le parquet fédéral mettra tout en oeuvre pour traduire devant la justice belge les pirates qui se sont emparés du Pompei et qui ont pris son équipage en otage. C'est ce qu'a déclaré dimanche le procureur fédéral Johan Delmulle.

Six membres de la police fédérale belge sont déjà en route pour procéder à un examen du navire et auditionner les dix membres de l'équipage.

Le parquet fédéral a été impliqué dès le début du détournement, le 18 avril dernier.

Le procureur fédéral a rappelé que les faits commis sur un navire battant pavillon belge et naviguant dans les eaux internationales sont considérés comme ayant été commis en territoire belge. Il existe par ailleurs une loi de 1928 qui sanctionne spécifiquement les actes de piraterie.

En Belgique, les pirates risquent jusqu'à 15 ans de prison pour le détournement et encore 30 ans pour prise d'otages.

(NLE)

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés