Pour Armand De Decker, le MR sera incontournable pour une réforme de l'Etat

Armand De Decker, président du Sénat et premier interlocuteur francophone de l'informateur Bart De Wever lundi, rencontrera le président de la N-VA "sans a priori ni illusion" et estime que la réforme de l'Etat sera "impossible sans le MR". C'est ce qui ressort de son interview publiée lundi dans Le Soir.

"Il faut s'attendre à tout. Je regarde tout cela, les yeux ouverts et sans aucun enthousiasme. Très très très froidement", souligne la tête de liste MR au Sénat, qui estime qu'il faut "une grande réforme, moderne et qui renforce aussi l'Etat fédéral".

Pour lui, le MR sera indispensable pour faire passer la réforme de l'Etat. "Il est également de tradition que nous participions aux grandes réformes de l'Etat", précise-t-il.

La composante FDF du parti ne constituera pas un problème, estime-t-il, à la réforme de l'Etat. "Au MR, nous sommes 18 députés: 15 libéraux qui voteront comme un seul homme ce que l'on aura négocié et 3 FDF", remarque-t-il. "Didier Reynders sait fort bien qu'il y a des éléments de réforme de l'Etat que cdH, PS et nous -c'est-à-dire le front francophone- nous pouvons accepter. Mais peut-être pas le FDF... On surestime terriblement son poids..." (MDP)

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés