Publicité

Pour le président du CD&V, Bart De Wever doit aller au gouvernement

Il semble préférable qu'en tant que vainqueur des élections, Bart De Wever assume des responsabilités au sein du gouvernement, a affirmé le président du CD&V Wouter Beke, dans un entretien diffusé samedi par le quotidien Le Soir. Le président des sociaux-chrétiens flamands y a également fait part de son regret de la fin du cartel entre son parti et la N-VA, car c'était, d'après lui, "un bon instrument pour lutter contre l'éparpillement des voix en Flandre".

En matière de loi de financement, Wouter Beke s'est dit partisan d'une responsabilisation accrue des différentes entités sur leurs dépenses mais aussi sur leurs recettes, de leur stabilisation ce qui suppose pour chacun d'eux de disposer de "recettes stables" et de solidarité mais sans effet pervers pour "une région qui va mieux".

Le président du CD&V a par ailleurs jugé préférable de donner de l'autonomie en matière d'IPP plutôt qu'au niveau de l'impôt des sociétés qui est beaucoup plus mobile et nécessite, selon lui, une règle plus générale. (JDD)

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés