Préavis de grève maintenu chez les motards de la police fédérale de la route

Le préavis de grève déposé par les motards de la police fédérale de la route pour le 5 mai est maintenu, a indiqué Gert Cockx, président du Syndicat National du personnel de Police et de Securité (SNPS), à l'agence Belga vendredi. Il ajoute cependant qu'il n'y aura pas d'action dans l'immédiat.

Les motards ont déposé un préavis de grève le 23 avril pour dénoncer un déficit de 25% dans leurs effectifs (72 personnes actuellement au lieu de 99 normalement). "Notre rapidité d'intervention dans les provinces des Brabants flamand et wallon et à Bruxelles est dès lors compromise, et c'est ainsi la sécurité routière qui est mise en question", explique Gert Cockx.

Une analyse du risque est actuellement en cours et devrait livrer ses résultats à la fin du mois. "D'ici là, notre préavis est maintenu. Nous ne mènerons pas d'action dans l'immédiat, mais si un incident devait dorénavant se produire en raison de ce manque d'effectifs, nous agirions directement", déclare Gert Cockx.

Les motards ont cependant déjà obtenu quelques concessions. Le Centre de crises ainsi que les Affaires étrangères feront ainsi appel aux escortes de manière moins régulière tandis qu'il n'y plus d'équipe prête en permanence à intervenir dans les dix minutes pour escorter le Premier ministre. Le SNPS demande cependant des solutions à long terme pour régler le problème de manque de capacités dont souffrent les motards de la police fédérale. (PVO)

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés