Préformateur: l'échec dès que l'on aborde le noeud du problème

La préformation a échoué dès que le noeud du problème a été abordé, a constaté vendredi le président de l'Open Vld Alexander De Croo.

"Sans accords préalables clairs et détaillés sur la répartition des moyens entre les différentes entités fédérées, une réforme de l'Etat véritable et cohérente n'est pas réalisable", estime-t-il.

"Et ce, d'autant plus au regard des efforts budgétaires énormes que toutes les entités fédérées vont devoir fournir durant les prochaines années", ajoute-t-il.

Pour M. De Croo, une réforme de l'Etat doit signifier moins de conflits, des ensembles de compétences homogènes et une gestion plus efficace.

"Concrètement, cela veut dire que la Flandre doit recevoir les leviers socio-économiques de manière à pouvoir mener elle-même une politique socio-économique forte pour créer du travail, aider les gens à l'embauche et attirer les investisseurs", conclut le président des libéraux flamands. (AHO)

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés