Préformateur: le patronat flamand veut des accords contraignants

Les organisations patronales flamandes Unizo, Boerenbond et Voka ont appelé lundi les partis politiques participant à la préformation à conclure des accords contraignants.

"Les employeurs flamands saluent les résultats déjà atteints par les négociateurs et espèrent que le travail sera poursuivi", ont-ils fait savoir dans une réaction commune. En cas d'échec, "le prochain gouvernement fédéral ne pourrait pas s'attaquer aux défis immenses qui nous attendent et aucune stabilité n'existerait pendant les quatre prochaines années".

Les trois organisations plaident pour le transfert de paquets de compétences homogènes et cohérents, en particulier en ce qui concerne le marché du travail. Elles plaident également pour une révision de la loi de financement, ainsi que pour une autonomie fiscale accrue, aussi bien pour l'impôt des personnes physiques que pour l'impôt des sociétés.

"Ce n'est que de cette manière que la Régions seront responsabilisées face à leurs choix politiques, leurs revenus et leurs dépenses", estiment-elles. (MDP)

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés