Près de 100.000 Belges prêts à donner leur organe après leur décès

Quelque 97.200 Belges ont donné leur accord pour un prélèvement d'organe après leur mort en vue d'une transplantation, un chiffre en hausse constante, selon une réponse de la ministre de la Santé Laurette Onkelinx à une question écrite du sénateur Paul Wille (Open Vld).

A l'opposé, ils sont près de 190.000 à avoir signé une déclaration de refus de prélèvement d'organe après leur décès.

Le nombre de patients en attente d'une transplantation est de 1.100 en Belgique. Certaines listes d'attente diminuent du fait du nombre croissant de donneurs, mais dans l'ensemble, l'offre ne suffit pas à combler une demande générale elle aussi en hausse.

En 2008, le taux de donneurs d'organe décédés par million d'habitant était de 25,7. (GFR)

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés