Présidence de l'UE: le SNPS suspend le préavis de grève

Le syndicat national du personnel de police et de sécurité (SNPS) a suspendu mercredi son préavis de grève, annoncé le 11 juin. Il a reçu des autorités des garanties en termes d'effectifs policiers formés, de sécurité et d'équipement adéquats à l'aube de la présidence belge de l'Union européenne.

"Il reste cependant des incertitudes. Il a donc été convenu avec le commissaire général de la police fédérale, Fernand Koekelberg, de rendre visite à toutes les unités de police provinciales pour constater l'application de ces garanties", explique Christian Lorent, secrétaire national du SNPS.

En termes d'effectifs, le SNPS demande la formation de 800 policiers au total pour assurer la sécurité en cas de gros événements. Actuellement, une centaine d'agents doit encore suivre une formation complémentaire.

"Nous avons posé une série de conditions qui moduleront la décision, début juillet, de supprimer ou de reconduire le préavis de grève", ajoute Christian Lorent.

Le corps d'intervention comprend principalement des agents de la police fédérale mais, pour une question d'efficacité, il a été éclaté et dispose de renforts dans certaines unités locales.

Seul le SNPS avait menacé de mener des actions de grève à partir du 20 juin si des mesures n'étaient pas prises par les autorités pour la présidence belge de l'Union européenne qui débute le 1er juillet. (ROJ)

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés