Publicité
Publicité

Princesses du Conrad: 9 inculpés

L'instruction ouverte par le Juge Van Espen dans l'affaire dite des princesses du Conrad remontant à 2008, et qui avait suscité l'indignation jusqu'au parlement, est terminée, écrit la Dernière Heure dans son édition de samedi. L'auditeur du travail demande le renvoi devant le tribunal correctionnel de 9 personnes dont 8 princesses des Emirats arabes unis, parmi lesquelles la sheikha Hamda Alnehayan, âgée de 64 ans et veuve de l'émir Muhammed bin Khalid Alnahyan, pour séquestration, traitements inhumains et dégradants, et, dans le réquisitoire de 2010, traite des êtres humains.

Le réquisitoire ne retient définitivement aucune charge contre l'hôtel Conrad visé au départ.

Le réquisitoire retient par contre que la richissime famille Alnahyan qui avait loué durant plusieurs mois le quatrième étage de l'hôtel situé avenue Louise, dans la capitale, a exploité 23 femmes de huit nationalités dont une française et une belge.

A la prévention, de trafic des êtres humains, l'auditeur ajoute comme circonstance aggravante que les inculpées ont "abusé de la situation particulièrement vulnérable dans laquelle se trouvaient ces femmes de par leur situation sociale précaire, de leur séjour illégal, ... et du fait qu'une au moins était enceinte". (JDD)

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés