Prison de Tournai: le protocole d'accord a été respecté dans son esprit

Le protocole d'accord signé entre les syndicats de la prison de Tournai et le ministre de la Justice, Stefaan De Clerck, a été respecté, dans l'esprit en tout cas, puisqu'un agent arrivera bien lundi à la prison, a indiqué mardi la direction générale des Etablissements pénitentiaires du SPF Justice.

Les gardiens de la prison de Tournai ont décidé mardi après-midi qu'ils repartiraient en grève mercredi dès 6h00. Ils dénoncent un manque de personnel et le non-respect des engagements pris par le ministère de la Justice.

"Le protocole d'accord prévoyait de remplir le cadre du personnel de la prison à 146 agents temps plein. Il est actuellement de 145 agents, tout simplement parce que l'agent concerné est en train de prester un préavis avant de pouvoir se libérer. Le contrat pour cette personne à la prison de Tournai est prêt et l'agent arrivera lundi", explique un porte-parole de l'administration pénitentiaire.

"Si dans la lettre le protocole n'a pas été respecté, dans l'esprit, il l'a été", ajoute-t-il.

En outre, le cadre de la prison tournaisienne passera au 1er décembre à 147 équivalents temps plein. Une personne de la prison est sur le départ alors que deux arrivées sont attendues, selon les prévisions du service du personnel. "Les contrats courent jusqu'au 31 décembre 2010 et seront évalués", assure encore le porte-parole.

Les syndicats annonçaient, eux, que trois agents de Tournai avaient sollicité leur mutation au 1er décembre. (CLA)

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés