Procès Cools bis: Mimo condamné à la même peine que commanditaires

La cour d'assises de Liège a confirmé jeudi, sur le coup de midi, les 20 ans de prison qui avaient été infligés par défaut à Domenico Castellino dans le cadre de l'assassinat d'André Cools et la tentative de meurtre de Marie-Hélène Joiret.

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés