Procès De Gelder - L'accusé ne dit rien de plus lors de ses derniers mots

Kim De Gelder n'a rien souhaité ajouter à la clôture des débats, quand le président de la cour d'assises de Flandre orientale l'a invité à prononcer ses derniers mots.

"Non, je me joins totalement à ce que mon avocat a dit", a-t-il répondu au président Koen Defoort qui l'invitait à prendre la parole à la clôture des débats, comme la procédure le prévoit.

Son avocat a passé la matinée de jeudi à expliquer pourquoi Kim De Gelder est un schizophrène dangereux qui doit à jamais être tenu à l'écart de la société. Il a conclu sa plaidoirie en demandant au jury de reconnaître la maladie de son client.

Kim De Gelder s'est déjà opposé à la thèse défendue par son avocat, affirmant à plusieurs reprises être sain d'esprit. (SLE)

Lire également

Publicité
Publicité

Echo Connect