Publicité
Publicité

Procès De Gelder - La famille a réagi très différemment aux faits reprochés à l'accusé

"La maman n'était pas là quand je suis arrivé. J'ai demandé au frère de Kim De Gelder d'aller la chercher à côté, chez ses parents. Quand je lui ai dit de quoi son fils était soupçonné, elle est d'abord restée très calme, et puis elle s'est mise en colère", a témoigné mercredi après-midi le travailleur de l'aide aux victimes passé chez les De Gelder au soir de la tuerie à la crèche Fabeltjesland de Termonde le 23 janvier 2009.