Publicité
Publicité

Procès De Gelder - "Un collègue parlait de vingt morts"

Le père d'un bébé ayant survécu à la tuerie de la crèche Fabeltjesland a témoigné mardi après-midi de la panique ressentie après qu'il a appris ce qui s'était passé à la crèche. "Un collègue est arrivé à la réunion de rédaction. Il a dit que vingt personnes étaient mortes dans une école ou une crèche de Termonde", a raconté le papa, un journaliste, qui ignorait à ce moment-là qu'il s'agissait de la crèche de sa fille.