Procès Ghislenghien: Fluxys plaide l'acquittement

La défense de Fluxys considéré par le ministère public comme le principal responsable de la catastrophe de Ghislenghien qui a causé la mort de 24 personnes et en a blessé 132 autres le 30 juillet 2004, a plaidé mercredi l'acquittement devant le tribunal correctionnel de Tournai.

Pour Me Marc Preumont, la SA Fluxys n'a commis aucune infraction et sa responsabilité est "objectivement inexistante".

Il a désigné deux responsables: les entreprises qui ont endommagé la conduite le 24 juin 2004 lors de travaux de stabilisation du sol et le chef des pompiers sur place, mort dans l'accident qui n'a pas procédé à l'évacuation immédiate lorsque les premières fuites de gaz ont été constatées au matin du 30 juillet.

Il n'est pas contesté que la canalisation souterraine Fluxys a été endommagée le 24 juin 2004 par une fraiseuse qui ne pouvait travailler en aplomb de cette conduite. Fragilisée, elle explosera cinq semaines plus tard.

La canalisation a été endommagée par un tiers, qui était conscient d'avoir occasionné des dégâts, qui a volontairement caché la situation, plaçant Fluxys dans l'ignorance, a estimé Me Preumont.

Le jours des faits, a-t-il poursuivi, Fluxys, qui n'avait aucune prise sur l'évacuation, a été informé "tardivement et confusément" du problème, ce qui ne lui permettait pas d'intervenir efficacement. (HIE)

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés