Procès Habran & Cie bis: la défense de Habran introduit un pourvoi en cassation

La défense de Marcel Habran a introduit un pourvoi en cassation, à la suite de la condamnation de l'intéressé à 15 ans de réclusion en septembre par la cour d'assises de Bruxelles siégeant à Nivelles, a indiqué mardi Me Kennes, avocat de Marcel Habran, à l'agence Belga. Le jury l'avait reconnu coupable de l'attaque du fourgon de la Brink's, le 12 janvier 1998, à Waremme, et d'être le dirigeant d'une organisation criminelle et d'association de malfaiteurs.

"Nous avons introduit le pourvoi en cassation, comme annoncé précédemment. Une fois le pourvoi inscrit au cahier des rôles du greffe de la cour de cassation, nous aurons deux mois pour déposer le mémoire reprenant nos arguments", a expliqué Me Kennes. La défense de Marcel Habran ne souhaite donc pour l'instant pas dévoiler les motifs de ce pourvoi.

Fin septembre, la défense de Marcel Habran avait annoncé son intention de se pourvoir en cassation. "Ce second procès n'a pas apporté de réponse. Avant ce procès, je disais que Marcel Habran ne comprenait pas sa condamnation à Liège et qu'il voulait des réponses. Ici, il ne comprend toujours pas. La seule réponse est donc un pourvoi en cassation", avait indiqué Me Marc Uyttendaele, avocat de Marcel Habran. Ce dernier avait invoqué le fait que la condamnation de Marcel Habran est basée sur le témoignage de "repentis" qui souhaitaient un avantage financier.

Si la défense de Marcel Habran est suivie par la cour de cassation, un troisième procès d'assises pourrait donc avoir lieu. (DAD)

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés