Procès Janssen: "Il y a encore de l'espoir pour lui"

Il y a encore de l'espoir pour Ronald Janssen, a affirmé son avocat, Adam Miskovic, vendredi durant sa plaidoirie sur la peine. Les douze membres du jury se sont retirés vers 10h30 pour décider si l'accusé peut bénéficier de circonstances atténuantes.

Bien que le jury ait reconnu Ronald Janssen coupable de trois assassinats, de torture, de viol et de séquestration, sa défense voit encore une possibilité de circonstances atténuantes.

"Vous avez ici un homme que vous avez reconnu coupable", a commenté l'avocat. "Mais nous ne vivons plus au Moyen Age. L'accusé doit être regardé de l'oeil de l'homme qui en condamne un autre."

L'avocat a ensuite rappelé l'enfance difficile de l'accusé. "L'homme est mauvais par nature. S'il devient bon, c'est grâce à la culture et cela, Janssen ne l'a jamais reçu."

Selon Adam Miskovic, un psychopathe n'est pas définitivement perdu. "Les psychopathes peuvent être accompagnés puis réinsérés dans la société", a-t-il souligné dans une tentative d'éviter à son client la peine maximale. "Si vous décidez de boucler Ronald Janssen en prison pour le reste de sa vie, vous direz: 'nous ne pouvons rien faire de lui, jetons-le dans l'oubli'. C'est aller un pas trop loin."

L'accusé a ensuite eu l'occasion de prendre une dernière fois la parole. (PVO)

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés