Procès Janssen: La VVJ envisage 1 plainte devant la Cour européenne des droits de l'homme

L'Association flamande des journalistes (VVJ) pourrait aller devant la Cour européenne des droits de l'homme pour y dénoncer la façon dont les journalistes ont été traités durant le procès d'assises de Ronald Janssen, a confirmé son président Pol Deltour jeudi, à la veille de la fin du procès.

"Tout s'est mal passé durant le procès, avec en apothéose l'incident avec la VRT", explique Pol Deltour. La chaîne publique s'est brièvement vu interdire l'accès à la salle d'audience parce que le président pensait qu'elle avait utilisé des images prises pendant l'audience.

"C'est un précédent dangereux. Le président de la cour d'assises a gagné la partie à court terme, mais nous pensons aux étapes futures. Nous envisageons d'aller devant la Cour européenne des droits de l'homme."

Le magistrat de presse Nico Snelders reconnaît que des mesures très strictes ont encadré le procès. "Durant le procès Clottemans, les médias avaient plus de latitude et ils en ont abusé. C'est pour cela que nous avons décidé d'être plus attentifs cette fois-ci."

La capacité réduite de la salle d'assises et de la salle relais a également suscité de nombreuses critiques. "Nous avons envisagé de louer une salle au Musée Gallo-Romain, mais cela s'est avéré trop cher et nous ne pouvions en outre pas garantir la sécurité."

Nico Snelders est ouvert à la discussion avec la VVJ pour tirer les leçons de ce procès. L'association des journalistes souhaite également rencontrer le futur ministre de la Justice. (KWO)

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés