Procès Janssen: les tout derniers mots de Ronald Janssen

Ronald Janssen, l'accusé qui comparaît depuis fin septembre devant la cour d'assises du Limbourg, à Tongres, a eu le tout dernier mot vendredi. "C'est une blessure qui peut guérir, mais pas assez profondément", a-t-il déclaré après un long silence.

L'accusé avait déjà exprimé en abondance ses regrets et les a répétés vendredi matin. "Je sais cependant que ces mots de regrets ne seront jamais compris de l'autre côté", a-t-il ajouté. "Même dans cent ans. Je peux parfaitement comprendre. Mes mots de regrets sonneront toujours comme une confrontation avec la souffrance antérieure."

Ronald Janssen a dit accepter la décision de culpabilité prise jeudi. "Le jury a décidé que j'avais commis un homicide avec préméditation. Que j'ai eu tout le temps pour penser que je ne devais pas le faire, mais que je l'ai fait quand même."

Le mois prochain commencera la procédure pour les dommages et intérêts. "Laissez l'huissier faire son travail. L'argent non plus ne dédommagera pas ce qui s'est passé", a commenté l'accusé.

Ronald Janssen a maintenu qu'il n'avait pas voulu ce qui s'est passé. "Je le sais dans mon cœur", a-t-il conclu pour terminer son intervention. (PVO)

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés