Procès KB Lux: l'Etat belge va se constituer partie civile (UPD)

La deuxième surprise du procès KBL, lundi devant le tribunal correctionnel de Bruxelles, c'est l'annonce par Me Marc Libert de la constitution de partie civile de l'Etat belge. Elle aura lieu mardi matin.

Onze des prévenus ont été des dirigeants ou des cadres importants de la Kredietbank (devenue KBC) ou de sa filiale luxembourgeoise KB Lux (devenue KBC European Private Banking). Les trois autres prévenus furent des clients de la KB. Ce trio se compose de Lucien Verkest, le chef d'entreprise impliqué dans le scandale de la dioxine, de son épouse, et de Rita Verstraeten, surnommée "la femme la plus riche de Belgique".

Les personnages phares de ce dossier restent Etienne Verwilghen, CEO de la Division European Private Banking de KBC Groupe; Damien Wigny, ex-CEO de KB Lux; et Remi Vermeiren qui fut le grand patron de la KBC jusqu'en 2003. Selon l'accusation, ils sont les responsables de l'une des plus grosses affaires de fraude fiscale qu'ait jamais connue la Belgique. Le montant de la fraude est estimé à quelque 400 millions d'euros par le parquet. (NLE)

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés