Procès Lhermitte: des enfants parfaitement intégrés à l'école

Les cinq enfants de Geneviève Lhermitte étaient très bien intégrés dans leurs classes respectives, avaient des résultats scolaires impeccables et ne présentaient aucun signe inquiétant, ont indiqué lundi leurs enseignants.

Appelés lundi après-midi à témoigner devant la cour d'assises, ces enseignants ont présenté Geneviève Lhermitte comme une mère attentive, qui ne leur avait jamais parlé de ses problèmes de dépression nerveuse. Ils ne connaissaient pas le père des enfants, ce qui, ont-ils précisé, n'avait rien d'exceptionnel.

Les enseignants n'ont eu que des éloges pour les cinq enfants. Yasmine, qui était en 3e secondaire, a été décrite comme une fille "subtile, très exigeante vis-à-vis d'elle-même sans qu'il y ait d'exigence de la part de ses parents". Nora, "locomotive dans sa classe" de 6e primaire et Mina, alors en 2e primaire, ont été décrites par leurs enseignants comme de bonnes élèves, un peu réservées mais tout à fait intégrées dans leur classe. Très appréciée, Myriam, alors en 4e primaire, était "discrète, d'humeur égale, polie".

Aucune n'a jamais fait état à l'école d'éventuels problèmes familiaux, ont témoigné les enseignants.

(NLE)

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés