Procès Storme: l'accusé a fait une recherche sur la mescaline sans en consommer

Léopold Storme, accusé du meurtre de ses parents et de sa soeur, n'avait pas consommé de mescaline peu de temps avant les faits, un produit hallucinogène. C'est ce qu'a révélé mardi une nouvelle analyse, réclamée par la défense, de l'échantillon du sang de l'accusé. On a appris mardi que ce test au sujet de ce produit avait déjà été réalisé antérieurement.

Le 14 juin 2007, soit deux jours avant le triple meurtre, Léopold Storme avait effectué une recherche sur internet sur le chloroforme. Interrogé par les enquêteurs, l'accusé avait expliqué que cette recherche avait été effectuée dans le cadre de la préparation d'une opération de vengeance à l'encontre d'un fournisseur de drogue qui devait de l'argent à son réseau.

A l'audience, l'accusé avait déclaré que cette recherche était liée à un projet de "greffe de cactus". Après des explications à ce propos dans la presse, il aurait ensuite expliqué à ses avocats que sa recherche visait l'extraction de mescaline, contenue dans certains cactus, via le chloroforme.

Il est apparu lors de l'exposé sur le déroulement de l'enquête que Léopold Storme avait bel et bien effectué une recherche sur la mescaline.

L'accusé aurait affirmé à ses avocats qu'il n'avait pas consommé une telle substance mais ces derniers avaient réclamé une analyse de l'échantillon de sang prélevé, ne sachant pas qu'une telle analyse avait déjà été réalisée. (LEE)

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés