Programme de stabilité: norme d'emprunt pour les entités francophones

Les entités fédérées disposeront toujours d'une capacité d'emprunt malgré la nécessité d'efforts budgétaires pour retrouver l'équilibre en 2015 !

Selon des simulations internes aux entités francophones, dont l'Agence BELGA a pu prendre connaissance, en 2010, cette norme d'endettement serait de 754 millions d'euros pour la Communauté française, de 276 millions d'euros pour la Région bruxelloise et de 650 millions d'euros pour la Région wallonne.

Mercredi, le comité de concertation, qui réunit les gouvernements fédéral, régionaux et communautaires, a fixé l'échéance du retour à l'équilibre budgétaire en Belgique, à savoir 2015, et la répartition des efforts entre l'entité I (fédéral et sécurité sociale) et l'entité II (Communautés, Régions, pouvoirs locaux), soit 65/35. La façon dont l'effort sera réparti entre les Communautés et Régions n'a pas encore été définie. (NLE)

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés