Quatre expositions pour tenter d'appréhender la diversité culturelle brésilienne

Le festival Europalia.brasil qui s'ouvre le 4 octobre prochain à Bruxelles tentera de faire découvrir au travers de quatre expositions phares la diversité de la vie artistique et culturelle brésilienne au public belge et européen. Avec près de 200 millions d'habitants, le Brésil figure en effet parmi les nations les plus peuplées et les plus métissées du monde.

Les cimaises du Palais des Beaux-Arts accueilleront ainsi les deux expositions phares qui tenteront de retracer l'évolution de l'art brésilien depuis le début du 19e siècle jusqu'à nos jours, ont expliqué les organisateurs du festival au cours d'une conférence de presse lundi matin au club.brasil situé au Mont des Arts à Bruxelles.

L'exposition principale intitulée "Brazil.Brasil" présentera les différentes visions des artistes brésiliens sur leur pays entre 1808 et 1950 tandis que l'exposition "Art in Brazil" offrira un panorama de l'art contemporain brésilien des années 50 à nos jours.

Les Musées royaux d'Art et d'Histoire au Cinquantenaire accueilleront la troisième exposition phare consacrée aux peuples indigènes du Brésil et intitulée "Indios no Brazil". Cette exposition emmènera les visiteurs au coeur de l'Amazonie brésilienne à la découverte de l'immense diversité des peuples indiens et ce au travers de près de 300 objets tels que couronnes de plumes, vanneries, céramiques, masques ou encore instruments de musique.

Enfin, la 4e et dernière exposition à l'Espace culturel ING, intitulée "Terra brasilis", sera consacrée à la flore et la faune brésiliennes vues sous un angle scientifique et artistique.

Renseignements et informations: www. europalia.eu (GFR)

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés