RDC/Procès Chebeya: la partie civile veut l'audition du journaliste belge Thierry Michel

Les parties civiles au procès en appel des huit policiers jugés à Kinshasa pour l'assassinat en 2010 du militant Floribert Chebeya et de son chauffeur Fidèle Bazana, ont demandé mardi l'audition du journaliste belge Thierry Michel, qui a recueilli le témoignage d'un accusé en fuite.

Dans une requête déposée mardi au deuxième jour du procès devant la Haute cour militaire, les avocats des familles de M. Chebeya et Bazana ont demandé à la cour "l'audition" de M. Michel "en vue d'obtenir la cassette" du témoignage du major Milambwe, condamné à mort par contumace en première instance en 2011.

Les déclarations du major "apportent des éléments nouveaux qui exigent une information complémentaire", estiment les avocats.

Selon les déclarations du policier, dont la cassette a été présentée par Thierry Michel le 10 juillet à Bruxelles, le corps de M. Bazana, qui n'a jamais été retrouvé, se trouverait enterré à Kinshasa dans le jardin d'une ferme du chef de la police, le général John Numbi.

Floribert Chebeya, 47 ans, directeur de l'ONG La Voix des Sans-Voix (VSV), a été retrouvé mort le 1er juin 2010 dans sa voiture en périphérie de Kinshasa, les poignets portant des traces de menottes, après s'être rendu la veille à un rendez-vous à l'inspection général de la police, en compagnie de M. Bazana.

(MUA)

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés