Publicité
Publicité

Réaffectation palais justice Bxl: les avocats regrettent de ne pas avoir été entendus

Les avocats des ordres français et néerlandais du barreau de Bruxelles ont réagi à l'annonce d'un concours d'idées pour imaginer la fonction future éventuelle du palais de justice. Les avocats se sont étonnés d'entendre parler d'un tel projet à peine plus d'un mois après la mobilisation générale du monde judiciaire en faveur du maintien de la justice dans le palais de la place Poelaert.

Les ministres sortants Stefaan De Clerck et Didier Reynders tiendront, mardi après-midi, une conférence de presse sur le lancement de ce concours international d'idées, lancé par le gouvernement dans le cadre de la présidence belge à l'union européenne.

Pour les avocats, le palais de justice est la justice elle-même, celle-ci ne peut être exercée dans un autre lieu.

Les avocats admettent que le palais ne puisse pas abriter toute l'activité judiciaire, mais pour eux, les salles d'audience doivent y être maintenues. Le barreau accepte toutefois l'idée de placer les chambres correctionnelles dans d'autres bâtiments, plus modernes et plus sécurisés, mais uniquement celles-là; pas les chambres civiles ou du travail.

"Nous avons l'impression de ne pas avoir été entendus, ni même écoutés. C'est pourquoi nous réaffirmons avec conviction notre position", a-t-on expliqué au barreau.

Face aux rumeurs de réaffectation du palais de justice en un site uniquement touristique, les avocats avaient souhaité "couper l'herbe sous le pied avant que n'apparaissent des projets politiques", come l'avait déclaré le bâtonnier Yves Ochinsky lors de la manifestation du 1er juin dernier. (LEE)

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés