Record du monde : un patron de café belge reste 102 heures derrière son comptoir

Le patron du café 't Pleintje situé à Hamme (Flandre-orientale) est resté 102 heures derrière son comptoir et a ainsi battu dimanche le record du monde. Bart Weyn, 32 ans, voulait surtout montrer qu'un exploit de ce genre était possible sans utiliser aucune drogue.

Le patron du café a survécu pendant quatre jours grâce aux boissons énergétiques, à beaucoup d'eau et à de la nourriture pauvre en matières grasses.

Bart Weyn estime avoir tenu grâce à un mental d'acier. "A la longue, je ne pouvais plus me concentrer, j'oubliais les commandes et l'argent", a-t-il expliqué. Après 102 heures, il n'a toutefois pas rampé vers son lit. "J'avais même trois heures de pause non utilisée". Bart Weyn avait droit à cinq minutes de pause par heure qu'il pouvait conserver et accumuler pour faire une plus longue sieste. "Les trente premières heures, j'ai utilisé seulement cinq minutes de pause et après 68 heures, j'ai pu dormir trois quart d'heure".

Il ne fera cependant pas partie du Guiness Book des records car la webcam qui enregistrait l'exploit n'a pas filmé pendant trois heures et parce qu'aucun docteur ni aucun huissier de justice n'était présent.

"On entend souvent dire que les gens consomment de la drogue au café, mais d'après moi, il n'y en a pas plus qu'ailleurs. Je voulais prouver que tenir 102 heures derrière le comptoir peut être purement naturel. J'ai même l'intention d'aller me faire faire une prise de sang pour le prouver", a conclu le patron du café. (MUA)

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés