Réforme de l'armée: les objectifs sont atteints, estime De Crem

Répondant à certaines critiques lancées à l'encontre de son plan de réforme de l'armée et des modifications y apportées mercredi par le Conseil ministériel restreint, le ministre de la Défense, Pieter De Crem, a affirmé jeudi matin sur les ondes de la radio publique flamande VRT que les objectifs de son plan étaient entièrement rencontrés. "Les économies sont réalisées à hauteur de 99,4 ou 99,5%", a-t-il commenté.

La Centrale générale du Personnel militaire (CGPM, syndicat apolitique) a fait part mercredi de son mécontentement à propos de l'accord intervenu au sein du gouvernement, alors que le syndicat socialiste flamand ACOD se dit satisfait de la solution intervenue pour 300 militaires en Wallonie, tout en estimant que des adaptations doivent aussi pouvoir être apportées, de façon à maintenir des casernes en activité, surtout en Flandres occidentale et orientale.

Quant à la N-VA, elle a accusé le ministre d'avoir fléchi devant les francophones.

M. De Crem a expliqué qu'il avait "fait le forcing" mercredi au cours de deux réunions du Conseil restreint pour que le plan soit dès à présent réalisé.

Pour lui, la Défense est de nature fédérale, c'est pourquoi il n'entend pas jouer le jeu de la Flandre, de la Wallonie ou de Bruxelles. Cela ne l'empêche pas de noter que pour la première fois depuis l'indépendance de la Belgique, l'artillerie s'installera à Brasschaat, dans le nord du pays... (LEE)

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés