Réforme du code de la nationalité: Ecolo dénonce un débat mené "à la hussarde"

Le parti Ecolo a dénoncé, tant sur le fond que sur la forme, le projet de réforme du code de la nationalité avancé lundi par la majorité papillon.

Déplorant avoir dû prendre connaissance du dossier via la presse plutôt qu'au Parlement, les écologistes estiment que les éléments intéressants de la réforme - comme une procédure raccourcie pour un certain nombre de candidats à travers notamment la maitrise d'une langue nationale- sont "totalement occultés par l'introduction de critères économiques en vue de l'obtention de la nationalité".

Ecolo pointe notamment l'une des nouvelles conditions requises, à savoir avoir travaillé au moins 468 jours au cours des 5 années dernières années.

"Il s'agit d'un critère discriminatoire par rapport à certaines couches de la population. Comme on le sait en effet bon nombre de personnes, et le plus souvent des femmes, sont soumises à des temps partiels pour pouvoir joindre les deux bouts...", critiquent les Verts.

Ceux-ci invitent en conclusion les partis de la majorité, "manifestement déterminés à forcer un débat à la hussarde", à un "minimum de sérieux" dans ce dossier. (PVO)

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés