Régionaliser l'intervention dans l'abonnement scolaire coûtera plus cher à Bruxelles - FDF

L'abandon de l'intervention de la Communauté Wallonie-Bruxelles dans le coût de l'abonnement scolaire coûtera proportionnellement plus cher à la Région bruxelloise a déploré samedi le député bruxellois des FDF Emmanuel De Bock.

D'après ses calculs, la suppression de cette mesure coûtera proportionnellement "beaucoup plus au budget bruxellois" - au minimum 7 millions d'euros- qu'au budget wallon et va poser un problème communautaire là où il n'y en avait pas.

Si c'est la Région qui reprend cette intervention, le droit européen pourrait obliger Bruxelles à accorder cet avantage aussi à tout demandeur wallon et flamand, puisqu'il est interdit de discriminer positivement ou négativement sur base du lieu de résidence, a-t-il souligné samedi.

A Bruxelles, la STIB est incapable de financer elle-même les 7 millions d'euros représentant plus de 15% de sa dotation pour tarifs préférentiels et 4,2% de ses recettes directes.

Pour le député FDF, si la mesure est de facto «régionalisée», elle pose la question des enfants inscrits également dans l'enseignement néerlandophone. De plus, Bruxelles accueille 50% d'élèves non-Bruxellois dans les écoles situées sur son territoire.

Rien que dans l'enseignement secondaire flamand à Bruxelles, il y a 12.400 élèves, ce qui représenterait 1,1 million de plus. En comptant les élèves du supérieur néerlandophone, c'est plus de 2 millions d'euros qui seraient nécessaires. "En clair 7% du refinancement de Bruxelles part en fumée d'un coup (9 millions d'euros des 134 millions obtenus en 2012)", a-t-il encore dit.

"Peut-on encore parler de Fédération Wallonie-Bruxelles ou sommes-nous en marche vers une 'Confédération Wallonie-Bruxelles'? Quand on sait que le « refinancement » de la Cocof par la Communauté Française a été proportionnellement trois fois moins important que celui de la Région Wallonne, on peut se poser la question de l'humiliation permanente des Bruxellois dans ce pays", a-t-il encore commenté.

(JDD)

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés