Rejet d'un référé contre Fedasil: la saturation du réseau persiste (CIRE)

Le président du tribunal du Travail de Bruxelles a rejeté l'action en référé introduite par le CIRE et son pendant flamand contre Fedasil. Les deux organisations, qui voulaient par leur action obtenir de la justice une décision de principe contraignant Fedasil à accueillir chaque demandeur d'asile, déplorent ce rejet mais notent que le tribunal confirme leur droit de défendre les intérêts des demandeurs d'asile.

Le juge a estimé qu'il n'y avait plus urgence mais le Ciré (Coordination et initiative pour réfugiés et étrangers) et son pendant flamand, "Vluchtelingenwerk", constatent dans un communiqué que les mesures prises restent insuffisantes.

"La saturation du réseau persiste et il n'y a aucune garantie que des personnes ayant droit à l'accueil ne se retrouvent pas, de nouveau à la rue", poursuit le communiqué.

Les deux associations constatent par ailleurs que le Secrétaire d'État Philippe Courard a, entre-temps, confirmé la décision de créer des places d'accueil provisoires supplémentaires à Florennes, Ixelles et Tongres. Cependant, à Ixelles et à Tongres, un long travail préparatoire sera nécessaire.

(HIE)

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés