Relance: le gouvernement écrit aux partenaires sociaux

Le gouvernement fédéral a écrit aux partenaires sociaux afin de leur faire part des "orientations" et des "souhaits" qu'ils veulent voir pris en compte dans la stratégie économique, dont 40 premières mesures ont été annoncées mercredi lors de la conclusion du contrôle budgétaire.

Évoquant ce courrier, le Premier ministre Elio Di Rupo a indiqué que "le premier paquet de mesures initié par la stratégie de relance" s'imbriquait dans le cadre du "pacte européen pour l'emploi et la croissance" et était appelé à se développer dans le cadre de la concertation sociale et en collaboration avec les entités fédérées.

Selon le vice-Premier ministre Open Vld Vincent Van Quickenborne, le courrier envoyé à cet égard aux patrons et aux syndicats invite à améliorer la qualité du travail (augmenter la diversité, diminuer les discriminations, disparition du plafond de verre), à se pencher sur la polyvalence sur le marché du travail (amélioration de la délimitation entre vie professionnelle et privée, meilleur règlement des heures supplémentaires) et à renforcer la compétitivité des entreprises en veillant à ne pas toucher à l'indexation automatique des salaires.

Les partenaires sociaux pourront répondre à l'appel gouvernemental dans le cadre la négociation de l'accord interprofessionnel à la fin de l'année.

Un monitoring assurera le suivi de la stratégie sur base d'indicateurs développés en septembre par le bureau du plan. (VIM)

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés