Publicité
Publicité

Remise en liberté d'une bande de Congolais qui falsifiait des factures

Les membres présumés d'une bande congolaise qui aurait falsifié à grande échelle des factures, ont été remis en liberté. Le leader du groupe n'a jamais été arrêté parce qu'il avait fui à Kinshasa et son bras droit avait déjà été remis en liberté à la mi-juillet par la chambre des mises en accusation. Celle-ci a maintenant libéré dans ce dossier six autres suspects sans condition. L'information, rapportée par le journal "La Capitale", a été confirmée par une source judiciaire.