Publicité
Publicité

Reynders demande l'augmentation des moyens du fonds de secours européen

Le ministre belge des Finances, Didier Reynders, se déclare favorable, dans un entretien au Financial Times de vendredi, à l'augmentation des moyens de la Facilité européenne de stabilité financière (FESF), actuellement équipée à hauteur de 440 milliards d'euros pour venir en aide aux pays en détresse financière. Il appelle aussi l'Allemagne à accepter la création d'euro-obligations.