Reynders stigmatise Mestrallet

Le ministre fédéral des Finances, Didier Reynders, a assuré dimanche que le groupe énergétique GDF Suez s'acquitterait bel et bien de sa contribution attendue au budget de l'Etat pour l'année en cours.

"Il y aura des mesures à prendre pour un paiement en 2009", a assuré dimanche midi le ministre des Finances sur la RTBF télé.

"Soit il y aura un accord, ce qui serait plus simple, sinon il y aura une loi qui prévoira ce mécanisme", a-t-il ajouté, qualifiant au passage "d'erreur assez lourde" les déclarations du patron de GDF Suez, Gérard Mestrallet, jeudi passé.

"Quand on négocie avec un Etat, il faut le respecter", a-t-il insisté.

(NLE)

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés