Publicité

Reynders: Une hausse du Fonds de secours de la zone euro n'est pas exclue

La présidence belge de l'Union européenne n'a pas exclu samedi une hausse à court terme du Fonds actuel de secours des pays de la zone euro et s'est exprimée pour une forte augmentation de ses moyens à partir de 2013.

"Nous devons augmenter le montant total d'argent dévolu au mécanisme permanent qui commencera à fonctionner en 2013", a déclaré à un petit groupe de journalistes à Bruxelles le ministre belge des Finances Didier Reynders, dont le pays assume la présidence semestrielle de l'UE.

Mais, a-t-il ajouté à la veille de réunions lundi et mardi avec ses collègues européens pour discuter principalement du plan d'aide à l'Irlande, "s'il était possible de procéder avant" à cette augmentation, et donc de l'appliquer au Fonds de stabilité actuel instauré au printemps dernier, "pourquoi pas? ".

"En ce qui concerne le mécanisme définitif et permanent" qui prendra le relais à la mi 2013, "il faudra lui allouer un montant considérable si nous ne voulons faire face toujours à une spéculation du genre +y a t'il assez d'argent pour un deux, ou trois pays? +", a expliqué le ministre belge.

Quant au dispositif actuel, la Facilité de stabilisation financière de la zone euro, "nous verrons plus tard s'il est possible et utile" de l'augmenter aussi, a insisté M. Reynders. Le plan de secours mis en place au printemps dernier est doté de 750 milliards d'euros de prêts et garanties de prêts provenant des pays de la zone euro, de l'UE et du FMI.

(MUA)

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés