Richard Fournaux : une 2e lettre anonyme

Jeudi matin, Richard Fournaux a reçu une deuxième lettre anonyme. L'auteur de celle-ci est cependant connu puisqu'il a appelé lundi le bourgmestre de Dinant pour lui expliquer qu'il avait entendu la juge Christine Julien s'exprimer de façon étonnante au sujet de Richard Fournaux en public lors du Festival International du Film Francophone, qui s'est tenu peu avant le début du procès à Namur. Des faits que l'auteur a par la suite couché anonymement sur papier, rapporte L'Avenir vendredi dans ces colonnes.

"La personne en question a peur de représailles", confie Richard Fournaux. "Les propos de la juge auraient été tenus lors d'une réception du Fiff alors qu'il restait une dizaine de personnes. Et ces paroles semblaient peu clémentes à mon égard alors que le procès n'avait pas encore commencé".

Par ailleurs, Richard Fournaux et ses avocats n'ont pas encore eu connaissance de la motivation qui a amené la juge Julien à décider de ne pas se récuser du procès Fournaux, comme l'avaient demandé les avocats de celui-ci après la réception d'une première lettre anonyme mettant en cause l'indépendance d'esprit de la juge. L'affaire n'a toujours pas été fixée devant la cour d'appel de Liège. (MDP)

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés